Galerie Pascale Froessel : L’exposition Buffet continue !

exposition Buffet continue

Le premier objectif de la galerie Pascale Froessel est de promouvoir ses artistes à travers des expositions et en participant à des foires ainsi que des salons. La galeriste collabore également avec d’autres galeries françaises et étrangères pour la promotion de l’art. La galerie se dote récemment d’un espace retravaillé, côté cour ce qui lui permet de présenter des expositions permanentes et des expositions en cours.

La galerie expose Bernard Buffet

Bernard Buffet est un artiste peintre qui a réalisé près de 8 000 toiles durant toute sa vie. Il était considéré comme étant l’un des plus grands peintres d’après-guerre. Il a connu un parcours surprenant. Il débute assez jeune à 15 ans lorsqu’il entre aux Beaux-Arts. Il décide de travailler seul en 1945. Quelques années plus tard, il remporte le Prix de la Critique et arrive en tête dans le classement des dix meilleurs peintres de l’après-guerre. Après avoir connu le succès, la critique le snobe dans les années 60. C’est surement du à sa créativité prolixe et son goût trop prononcé pour les châteaux ainsi que les Rolls. Il se focalise également sur la peinture figurative alors que la période se prêtait à l’art abstrait. Après sa mort, 1 000 de ses œuvres sont exposées au Musée Buffet à Surugadaira au Japon. Quelques uns ont été exposés dans la galerie Pascale Froessel. Ces occasions permettent aux visiteurs d’en connaitre un peu plus sur cet artiste.

Particularités des œuvres de Buffet

Bernard Buffet est un peintre qui avait son propre style, au départ cette particularité a été de nombreuses fois saluées par les critiques. Par la suite pendant la seconde moitié du XXème siècle, son histoire s’est écrite à côté des avant-gardes artistiques. C’est à la fin des années 40 qu’on lui consent un peu de crédit grâce à un style dont il ne s’écarta jamais. Il proposait des œuvres figuratifs, des figures noires qui donnent l’impression d’avoir été taillées au couteau. Tous les personnages sont décharnés et sont extrêmement malheureux. Ces particularités permettront aux critiques de le qualifier de peintre « misérabiliste ». Dans les années 50, Bernard Buffet est le peintre le plus cher d’Europe alors qu’il n’a pas encore 30 ans.

Première rétrospective en 1958

Lors de cet évènement, Bernard Buffet expose une centaine de tableaux accrochés sur des murs recouverts de tissu rouge. Quelques 10 000 personnes ont défilé devant ses œuvres entre 16h et 20h dans un climat d’émeute dû à la présence de l’artiste sur les lieux. En effet, c’est un comportement peu commun à l’époque, car les artistes prennent rarement cette initiative. Depuis cette date, il élabore des créations inédites avec plus de couleurs. Ce changement a surement été engendré par sa rupture avec son ami Pierre Bergé et sa rencontre avec Annabel Schwob sa muse et futur épouse.