Bernard BUFFET : Expressionisme, Ecole de Paris, Peinture d’après-guerre

Bernard BUFFET Expressionisme, Ecole de Paris

Bernard Buffet est un artiste peintre Français, né à Paris le 10 juillet 1928. Il entreprit des cours de peinture à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris de 1943 jusqu’en 1945. Dès 1947, il se consacre, une fois par an, à réaliser une exposition sur un thème particulier comme « Vue de Venise », « Les clowns musiciens » ou encore « Les Fleurs ».

Les premières galeries ayant exposées ses œuvres

Bernard Buffet expose son premier tableau lors du Salon des moins de trente ans, qui fut organisé par la Galerie des Beaux Arts. En 1947, il expose au Salon des Indépendants. C’est durant cette année que sa carrière commence à décoller puisqu’il fut en cet instant remarqué par un grand critique d’art Pierre Descargues. Il lui fit d’ailleurs rencontrer des peintes plus connus comme Guy Weelen et Michel Brient. A la suite de cette rencontre, Bernard Buffet a pu organiser sa première exposition personnelle. Plusieurs galeries comme estades.com ont eu la chance de mettre en lumière les œuvres artistiques de ce grand peintre. Son travail était tellement apprécié que le musée national d’Art Moderne finit par lui acheter une toile par l’intermédiaire du directeur de la Galerie des Beaux Arts, Raymond Cogniat.

Les travaux artistiques de Bernard Buffet

Ses œuvres ont été reconnus dès l’année 1948, lorsqu’il a obtenu le « Prix de la Critique ». Cette reconnaissance lui a permis de se glisser au sein du groupe d’artistes anti-abstrait « L’homme Témoin ». Par la suite, l’artiste élabore son propre style pictural plus réaliste. La plupart des œuvres de Bernard Buffet sont très structurées. Elles sont souvent réalisées à la verticale et se particularisent par un entrelacement sombre de lignes, ce qui confère un effet dramatique et provocant. Comme tous les grands peintres, il s’inspire de Rembrandt, Géricault, Delacroix, Van Gogh ou encore Courbet. Cependant, il se base surtout de l’expressionnisme allemand en n’oubliant pas les aspects pessimistes, ascétisme mystique et chrétiennes de ces arts.

Un parcours impressionnant

L’artiste peintre expressionniste a gravit les échelons petit à petit. Il décide de participer à un concours de la galerie Drouant-David en 1948 et fait la rencontre du Docteur Maurice Girardin un grand collectionneur qui lui achète dix-sept œuvres. Le docteur aimait tellement son travail qui s’est proclamé fervent défendeur de Buffet. Il le met ensuite en relation avec la galerie d’Emmanuel David où il signe un contrat d’exclusivité. Quelques temps plus tard, il décide de partager le contrat avec le galeriste Maurice Garnier. En 1955, il est classé à la première place sur la liste des meilleurs peintres de l’après-guerre par la revue Connaissance des Arts. Sa première grande rétrospective se tenait à la galerie Charpentier en 1958.